LES LIVRES DES PROPHETES  -1-

- grands prophètes -


&L'ordre de ces 17 livres n'est pas chronologique et leur inégale longueur ne reflète en rien leur importance scripturaire. Leurs auteurs étaient des hommes suscités par Dieu aux moments les plus noirs de l'histoire d'Israël. Lisez ce que Dieu disait d'eux (2 Rois ch. 17.13).

Les livres d'Esaïe, Jérémie, Ezéchiel et Daniel sont catalogués comme "grands prophètes" à cause de la longueur de leur texte et non de l'importance de leur message. Ils font l'objet de cette première partie.

Les livres d'Osée, Joèl, Amos, Abdias, Jonas,Michée, Nahum, Habakuk, Sophonie, Aggée,Zacharie, Malachie, de texte plus court sont appelés "petits prophètes" et font l'objet de la partie suivante.

Les prophètes étaient d'origine diverse, mais toujours Hébreux. Parfois berger comme Amos, sacrificateur comme Jérémie, fils de noble comme Daniel ou de race royale comme Esaïe. Leurs messages constituaient pour le peuple un jugement, mais aussi la promesse d'une rédemption conditionnelle :

"Revenez à moi peuple rebelle et je vous bénirai"

* La fonction de prophète a été instituée à l'époque de Samuel, pour enseigner, corriger, censurer le peuple qui sortait de la période des Juges que Dieu voulait "théocratique", mais que les hommes avaient rendu "anarchique" (voir le livre des Juges dans les livres historiques). Conscient de leur faiblesse ils demandaient un roi pour régner sur eux. Pour comprendre  ces livres, il convient de se référer aux livres historiques. L'exil d'Israël et de Juda (2 Rois ch. 17.1 à 23 - 24.11 à 25.21) constitue un point de repère important pour les situer chronologiquement :

Avant l'exil :

Sur Israël : Jonas, Amos, Osée.

Sur Juda  : Abdias, Joël, Esaïe, Michée, Nahum, Habakuk, Sophonie et Jérémie.

Pendant l'exil de Juda :

Jérémie (partiellement), Ezéchiel et Daniel qui découvrit en sondant les écrits du prophètes Jérémie que la durée de l'exil serait de 70 ans (Daniel ch. 9.2).

Après l'exil :

Aggée, Zacharie et Malachie.

- Six ont vécu la destruction d'Israël par l'Assyrie : Joël, Jonas, Amos, Osée, Esaïe et  Michée.
- Sept la déportation de Juda en Babylonie : Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Abdias, Nahum, Habakuk et Sophonie.
- Trois ont connu le retour dans le pays promis et la restauration : Aggée, Zacharie et Malachie.
- Neuf se sont adressés à Juda : Joël, Esaïe, Michée, Jérémie, Habakuk, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie.
- Trois se sont adressés de manière particulière à Israël : Amos, Osée et Ezéchiel.
- Deux à Ninive  : Jonas et Nahum.
- Un à Babylone : Daniel.
- Un à Edom : Abdias.

La réalisation des événements prophétiquement annoncés authentifiait le message :

1-
2-
3-
4-
La dispersion et la captivité
Le retour et la restauration après 70 ans
La première venue du Messie
La dimension humaine du ministère de Christ

Trois prophéties restent à venir et constituent l'espérance du chrétien

5-
6-
7-
La seconde venue glorieuse de Christ
La résurrection et le jugement
La restauration finale avec les nouveaux cieux et la nouvelle terre

23 - Esaïe

* Esaïe était de sang royal, son père Amots était le fils cadet de Joas le roi de Juda . Il était non seulement prophète, mais il avait épousé  une prophétesse (ch. 8.3,18). La tradition raconte qu'il est mort martyrisé sous Manassé à l'âge de 120 ans.

Il se montra fidèle dans son ministère, dénonçant le péché du peuple et l'exhortant à la repentance.

La puissance de son message, la clairvoyance de sa prophétie et la profondeur de sa vision de Christ, l'ont fait surnommer le prophète de la rédemption.

* Les révélations de ce livre forment le fondement de la Foi, il se divise en trois parties :

Prophéties et promesses
Parenthèse historique
Prophéties messianiques
: ch. 1 à 35
: ch. 36 à 39
: ch. 40 à 66
"Dieu parle" (ch. 1.16 à 20)
"Dieu agit" (ch. 37.26)
"Dieu donne" (ch. 42.1 à 9)

* C'est Jésus-Christ qui est dépeint par ce prophète, avec autant de précision que s'il avait été un des Evangélistes :

ch. 11
ch. 12
ch. 53
ch. 54
: Christ dans son caractère humain et sa nature Divine.
: Christ dans sa royauté.
: Christ le sauveur humilié pour les péchés, crucifié par les hommes.
: Christ le roi glorieux venant avec puissance  pour juger les nations.

Les chapitres 46 à 66 étaient appelés le livre de la consolation, parce qu'Esaïe parle en des termes éclatants de la restauration de Juda, mais aussi de la venue du serviteur de l'Eternel : Le Messie.

Le chapitre 53  aux versets 4 à 6 nous révèle la signification exacte de sa venue et l'étendue de sa miséricorde. Prendre la place du pécheur en subissant la condamnation pour son péché. Accepter cela, c'est devenir un enfant racheté par grâce.

Il convient de s'attacher aussi à la personne du messager. Esaïe est devenu le prophète puissant que nous découvrons à travers son message en passant par une expérience que chaque enfant de Dieu devrait vivre s'il désire devenir un puissant témoin.

C'est dans le chapitre 6 que nous découvrons la vision qu'il reçut dans le temple et l'impact qu'elle eut dans son être tout entier :

Conviction de péché
Confession du péché
Parole de Dieu
Purification
Consécration
Direction Divine
v.5
v.5
v.6
v.7
v.8
v.9
"Malheur à moi je suis perdu"
"Un homme dont les lèvres sont impures"
"Une pierre ardente prise sur l'autel"
"Ton péché est expié"
"Me voici envoie moi"
"Va !"

Il passa par une véritable repentance qui permit à Dieu de le conduire dans une vie nouvelle. Sans cette expérience, en effet il est impossible d'être un ouvrier efficace dans son œuvre. Ce qui explique sûrement pourquoi certains ne connaissent pas plus de puissance dans leur vie chrétienne. Ils s'activent, jusqu'à l'épuisement, mais ne voient pas beaucoup de résultats. Pourtant c'est par ce prophète que nous découvrons cet admirable encouragement (ch. 26.12,13) :

Eternel, tu nous donnes la paix. Car tout ce que nous faisons,
c'est toi qui l'accomplis pour nous.
Eternel, notre Dieu, d'autres maîtres que toi ont dominés sur nous.
Mais c'est grâce à toi seul que nous invoquons ton nom".

24 - Jérémie
25 - Les Lamentations de Jérémie

*Alors que le peuple de Dieu est au plus bas de sa déchéance spirituelle, un jeune et timide garçon est choisi par le Seigneur  pour être son prophète. Il commença son ministère 60 ans après la mort d'Esaïe. Elevé dans la connaissance des Ecritures par son père le sacrificateur Hilkija, il était l'héritier d'une illustre ascendance et son avenir semblait tout tracé dans le sacerdoce Lévitique.

Mais la volonté de Dieu était tout autre, destiné dès avant sa naissance (ch. 1.5), voué au célibat (ch. 16.1,2) il fut établi comme prophète malgré son jeune âge (ch. 1.7,8).

Son message ne fut jamais accepté par ses contemporains et sa vie ne fut qu'une longue suite d'abaissements et de hardiesse au service de Dieu. Jusqu'à sa mort (lapidé par les Juifs selon Tertullien), il ne connut que des coups et l'emprisonnement jusque dans la déportation à Babylone. C'est toujours de cette manière que sont traités les prophètes : Rejetés et assassinés (Héb. ch. 11.37).

* Ce livre sans chronologie précise, n'est pas seulement prophétique, mais aussi autobiographique et historique. Il n'est pas facile de le découper car ses messages sont spirituels et ont dû être annoncés plusieurs fois dans sa vie. Ils sont bien résumés dans le chapitre 4.1 à 4 Circoncisez vos cœurs

On peut toutefois l'articuler de la manière suivante :

- Préparation au ministère
- Début du ministère
- Pénétration dans la Révélation
- Prophéties dirigées
: ch. 1 à 20
: ch. 21 à 29
: ch. 30 à 43
: ch. 44 à 52
"premières exhortations"
"premières prophéties"
"promesses et opposition"
"censures et jugements"

* Dans le livre des Lamentations, Jérémie répand son cœur "comme une veuve abandonnée" en cinq poèmes magnifiques qui, s'ils laissent apparaître la tristesse, n'en négligent pas pour autant la réalité d'un Dieu miséricordieux qui n'afflige pas sans cause et laisse toujours à l'homme la porte des cieux ouverte (ch. 3.22 à 33) !

- Tristesse et désolation
- Ruine et déchéance
- Souffrance et espérance
- Lamentations et compassions
- Prière et repentance
: ch. 1.8
: ch. 2.17
: ch. 3.25
: ch. 4.22
: ch. 5.16
"la situation"
"la conséquence"
"la vérité"
"la rédemption"
"la droiture"

Jérémie est incontestablement un exemple pour ceux qui douteraient que Dieu puissent les utiliser à cause de leur jeunesse et de leur inexpérience.

Mais il est aussi l'exemple de ce que Dieu peut inspirer à un homme, que ce soit pour le message ou pour la nature des sentiments qui doivent l'accompagner.

Dans ces chapitres nous voyons Christ annoncé pour répondre aux besoins des hommes. (ch. 31 & 33). Et l'appel à une vie nouvelle dans une mentalité nouvelle (ch. 4 .3) :

"Défrichez-vous un champ nouveau et ne semez plus parmi les épines.
Circoncisez vous pour l'Eternel, circoncisez vos cœurs"

26 - Ezéchiel

* 120 ans après Israël, Juda le royaume du sud est conduit en captivité à Babylone par Nebucadnetsar. Il amène avec lui la noblesse et l'élite du pays. Daniel et Ezéchiel en font partie. Ce dernier, sensiblement plus âgé exerça son ministère cinq ans après qu'il se soit établi sur les rives de l'Euphrate.

Avec la destruction de Jérusalem, les Juifs vécurent une véritable tragédie néanmoins prévue un siècle à l'avance par Esaïe (ch. 39.6) et Michée (ch. 4.14), jusque dans sa durée de 70 ans, par Jérémie (ch. 25.11&12).

Ezéchiel n'était pas seulement prophète, mais aussi sacrificateur de la maison d'Aaron. Il s'attache à convaincre le peuple de la réalité de la déportation ainsi que les raisons pour lesquelles il endurait cette situation.

Probablement élève de Jérémie, son message est sensiblement identique. A la seule différence, qu'il était exilé avec son auditoire, partageant souffrances et larmes, comme Christ a partagé celles de l'humanité exilée hors de la volonté initiale de Dieu.

* D'un style plus sévère que celui de Jérémie, son message porte essentiellement sur la restauration d'Israël et se découpe ainsi :

Avant la destruction de Jérusalem
Aprés la destruction de Jérusalem
: ch. 1 à 32
: ch. 33 à 48

* Pendant ces périodes, il eut de nombreuses et puissantes visions par lesquelles Dieu les prépare et l'informe de sa volonté :

- La vision des chérubins (ch. 1 à 3.13), dont le but principal est de le préparer au ministère dans l'obéissance à la Parole écrite (ch. 3.1)
- La vision de la gloire et de l'impiété (ch. 8 à 11), où la gloire de Dieu s'oppose à l'abomination du peuple et justifie l'exil.
- La vision de la vigne et du feu (ch. 15), dans laquelle Dieu explique sa justice tout en lui faisant succéder la parabole de l'épouse infidèle. C'est l'amour des idoles et non de Dieu qui entraîne la chute.
- La vision des ossements (ch. 37), image de la puissance de Dieu capable de donner la vie aux morts. Espoir de la résurrection mais aussi de la nouvelle naissance par la puissance de l'Esprit de Dieu.

* Si Ezéchiel fut un signe pour le peuple élu, il fut aussi prophète des jugements de Dieu contre les ennemis de Juda (ch. 25 à 32), où chacun de ces avertissements concernait une nation différente, très puissante à l'époque de leur proclamation mais néanmoins convaincue de péché (Prov. ch. 14.34) : Ammon , Moab, Edom, les Philistins, Sidon et l'Egypte.

Ce livre est comme celui de l'Apocalypse, adressé au chrétien d'aujourd'hui. Comme Jean, au delà des siècles, il fixe les regards sur le trône glorieux du fils de l'homme (Ezéchiel ch. 1.26 et Apocalypse ch. 4. 2,3), sur le jugement et la restauration finale de l'humanité, (Ezéchiel ch. 37 et Apocalypse ch. 18 à 21).

"Et, dès ce jour, le nom de la ville sera : l'Eternel est ici"

(Ezéchiel ch. 48.35)


27 - Daniel

* Contemporain de Jérémie et d'Ezéchiel, Daniel vécut lui aussi en captivité. Ayant été choisi par les notables Babyloniens pour sa beauté corporelle et intellectuelle aussi bien que pour sa noblesse et sa sagesse, (ch. 1.4). Il était attaché au service du roi Nebucadnetsar, alors qu'Ezéchiel semble-t-il était employé à la construction de canaux d'irrigation.

Pour Dieu point de différence, c'est au cœur qu'il regarde selon le bienveillant dessein de sa volonté. Daniel trouva grâce auprès du roi pour ses capacités humaines, mais il est surtout utile pour l'enseignement du chrétien comme étant celui qui sut se garder pur de corps et d'âme. Ezéchiel le classa parmi les trois hommes les plus vertueux de l'Histoire (Ezéchiel ch. 14.14).

* Ecrit en Hébreu et en Araméen, ce livre remarquable s'adresse plus aux nations étrangères qu'aux Juifs. Les prophéties qu'il contient, comptent parmi les plus précises de toute l'Ecriture Sainte. Il s'articule sur deux plans:

Plan historique
Plan prophétique
: ch. 1 à 7
: ch. 7 à 12
Le temps des gentils (non juifs)
L'omnipotence et l'omniscience de Dieu

* C'est une clef pour le Nouveau Testament. Il y annonce la venue du Messie, de l'homme de péché, de la grande tribulation, du glorieux retour de Christ, de la résurrection et du jugement.

Dans ces lignes nous découvrons le Dieu protecteur (ch. 1), révélateur (ch. 2), libérateur (ch. 3), monarque absolu (ch. 4), juge (ch. 5) et tout puissant (ch. 6).

Nous pouvons aussi nous attacher aux traits de caractère de l'homme de Dieu. Homme de victoire Daniel nous montre que la seule voie efficace pour une vie victorieuse, c'est d'avoir un cœur intègre. Une intégrité sans faille opposée aux compromissions du monde (ch. 1.8), pour la gloire à rendre à Dieu (ch. 2.20 à 22), dans un service exclusif (ch. 3.17 à 25), face à l'argent (ch. 5.17) et jusque dans l'épreuve (ch. 6.10 à 24).

A 16 ans, il sut rester fidèle à Dieu dans les honneurs et la richesse comme ses amis dans la fournaise ardente ou bien lui-même dans la fosse aux lions (ch. 1 - 3 - 6).
Il osa dire au péril de sa vie tout ce que Dieu lui avait révélé (ch. 4 - 5 - 7 - 8 - 10 - 11). Il n'était pas le seul, Dieu le bénit avec ses compagnons et leur accorda de la science, de l'intelligence et de la sagesse (ch. 1.17).

Intégrité, fidélité et courage, voilà bien les trois qualités réunies qui font d'un homme même dès sa jeunesse, un témoin véritable, utile à l'œuvre de Dieu et au bénéfice des autres.

* Avec Daniel, nous entrons de plein pied dans la vision des temps futurs. Que ce soit pour Israël ou pour les nations. Sa vision concernant les derniers jours est assez explicite.

Il annonce néanmoins un futur immédiat, avec la destruction de l'empire Méso-Perse qui survint par Alexandre le Grand, puis de sa division avec ses quatre généraux (ch. 11.3,4).

Il continue par le temps des nations (ch. 11.5 à 35) puis le règne de l'impie, l'Antéchrist (ch. 11.36 à 45). Pour aborder les temps de la grande tribulation (ch. 12.1) et de la résurrection pour le salut ou pour l'opprobre (ch. 12.2).

Nous comprenons par son histoire, comment la prière obtient une réponse, lorsque l'ange de l'Eternel lui dit en réponse à sa prière (ch. 10. 12) :

"Daniel, ne crains rien, car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre et de t'humilier devant ton Dieu,
tes paroles ont été entendues et c'est à cause de tes paroles que je viens".

Ne serait ce pas là les bases du succès dans la prière  ?

Ghaut de page

Pierre-Antoine ELDIN